Femmes enceintes

Pendant les neuf mois de grossesse, de nombreux changements physiologiques s’opèrent chez la femme.

En raison du gain de poids, le centre de gravité change et la colonne vertébrale subit donc un stress important au niveau du bas du dos et adapte en augmentant la courbure naturelle, créant ainsi les gênes ressenties au niveau des lombaires.
Les ligaments s’assouplissent à la suite du relâchement hormonal, ce qui peut occasionner un déséquilibre important au niveau du bassin.
Aussi, suite à l’augmentation de volume de la poitrine, on peut également observer des tensions élevées au niveau thoracique.

Tous ces changements provoquent des douleurs chez la future maman, mais peuvent aussi créer un inconfort pour elle et pour le fœtus!
En effet, cela peut affecter sa position dans l’utérus, réduisant son espace de vie et de développement, et diminuant son positionnement correct en vue de l’accouchement, augmentant potentiellement les douleurs, la durée et la présence d’une intervention médicale – comme l’utilisation de forceps/ventouses – le jour J.

Les ajustements chiropratiques sont pratiqués en douceur et adaptés, en prenant en compte la future maman dans sa globalité, et ce pour faire évoluer au mieux et sans douleurs ce beau duo.
La femme enceinte peut consulter dès le début et tout au long de la grossesse pour augmenter les chances de vivre celle-ci confortablement et en santé. Le chiropracteur peut également aider à favoriser une meilleure réhabilitation post-partum.
Il n’est pas nécessaire de ressentir des inconforts, gênes ou douleurs pour consulter.

Source Image : Google

Il est bien entendu précisé que les visites chez le chiropracteur ne doivent en aucun cas remplacer le suivi gynécologique et la sage-femme.