Nourrissons/Enfants

La naissance d’un enfant est un moment merveilleux pour toute la famille.

Cependant, cet évènement peut parfois être traumatisant pour le nouveau-né, qu’il soit arrivé au monde par voie naturelle ou par césarienne, créant ainsi des interférences au niveau de son système nerveux encore immature, des excès de tensions musculaires voire des lésions articulaires (majoritairement réversibles). Tous ces petits désagréments constituent de gros stress auquel le nourrisson doit s’adapter trop prématurément.

Le chiropracteur est apte à observer, détecter et traiter ces symptômes. En voici une liste non exhaustive :

  • Naissance difficile (utilisation de forceps/ventouse/cuillère, accouchement trop long, trop court, cordon autour du cou…)
  • Visage ou crâne asymétrique, torticolis, plagiocéphalie
  • Difficultés de succion, notamment lors de la tétée
  • Régurgitations, Reflux, Coliques
  • Pleurs inexpliqués
  • Infections fréquentes et répétées

Si vous observez des postures, des réactions, des gestes ou des symptômes anormaux chez votre nourrisson, n’hésitez pas à téléphoner au cabinet.

Chez l’enfant, les différentes étapes de la croissance, les traumatismes physiques même minimes, ou les chocs émotionnels peuvent amener le corps à compenser les petits défauts adaptatifs de manière générale, et ce jusqu’à un certain point. Puis, les douleurs apparaissent.
Voici également une liste qui peut vous aider à détecter ces compensations, ou défauts d’adaptation :

  • Douleurs de dos, articulaires ou musculaires (défaut de croissance)
  • Troubles de la marche (usure anormale des chaussures) ou problèmes d’équilibre
  • Agitation, Hyperactivité, Angoisses, ou Colères inexpliquées
  • Problèmes de concentration à l’école
  • Chutes fréquentes et répétées
  • Difficultés à s’endormir, pipi au lit (énurésie)
  • Problèmes digestifs chroniques (constipations, diarrhées).

ATTENTION! Consulter le chiropracteur aide à contribuer au bon fonctionnement et au bon développement du nouveau-né et de l’enfant, et sont importantes mais NE REMPLACENT PAS les visites chez le pédiatre.